ULIS (Unité Localisé d'Inclusion Scolaire) option TSLA

Présentation de l'ULIS 

En septembre 2007, l’école Sainte-Marthe a ouvert une CLIS de type 1 (Classe d’inclusion scolaire). Les élèves accueillis présentent des troubles des fonctions cognitives ou mentales. En font partie les troubles envahissants du développement ainsi que les troubles   spécifiques du langage et de la parole. Les enfants accueillis peuvent être agés de 6 à 12 ans.

Les objectifs d’apprentissages et des besoins communs permettent une dynamique pédagogique cohérente pour le groupe. Chaque élève bénéficie d’un PPS (Projet personnalisé de scolarisation) en lien avec le projet de groupe et le projet d’école.

Ce dispositif est conforme à la loi du 11 février 2005 (loi pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées) donnant priorité à une scolarisation en milieu ordinaire pour les enfants atteints de troubles d’apprentissages.

Fonctionnement

Le projet d’organisation et de fonctionnement de l'ULIS implique tous les enseignants de l’équipe pédagogique et chaque membre de la communauté éducative, chacun étant amené à accueillir et à prendre en charge les élèves inscrits en ULIS.

L'enseignant chargé d'une ULIS est un professeur des écoles spécialisé qui fait partie de l'équipe pédagogique de l'école et qui organise le travail des élèves porteurs de handicap dont il a la responsabilité en fonction des indications des projets personnalisés de scolarisation, en lien avec l'enseignant référent et avec les enseignants des classes de l'école ou, le cas échéant, ceux d'une unité d'enseignement.

Les modalités d'organisation des concertations de l'enseignant de l'ULIS avec les professionnels médico-sociaux ou de santé qui contribuent à la mise en œuvre des PPS des élèves sont clairement précisées avec les partenaires et prises en compte dans le projet de la classe, de telle sorte que l'enseignant de l'ULIS puisse assister à ces réunions.

Mme Cécile Daupleix est l'enseignante spécialisée de notre ULIS. Mme Leïla Chaïb est l'AESH-CO. Elle permet et est insdispensable à la mise en place du dispositif proposé par l'enseignante. 

La place de l'ULIS dans l’établissement

Le projet de l'ULIS fait partie intégrante du projet de l'établissement.

Le premier objectif de la classe est de constituer un groupe où chaque enfant accepte l'autre. Chacun doit apprendre à vivre et à travailler ensemble, dans le cadre exigeant de l’école élémentaire. Le sentiment « d’appartenance » à une classe va permettre à chaque enfant d’accéder à un véritable statut d’élève et la cohésion du groupe doit favoriser les apprentissages. Il est, donc, important de maintenir des temps quotidiens et bien repérés dans l’emploi du temps où tous les élèves de la classe sont présents. Il faut veiller à ce que le groupe n’éclate pas en permanence, afin d’offrir aux enfants un cadre sécurisant.

Le second objectif est la socialisation. Il va falloir apprendre à vivre avec les autres enfants de l’école durant les temps de récréation, de restauration… Les textes officiels précisent que la classe et son effectif sont comptés dans la globalité de l'école. Par conséquent, les enfants de l'ULIS sont des écoliers à part entière. A ce titre, ils participeront aux activités telles que les sorties,les célébrations, le marché de noël, le carnaval, la kermesse et tout autre projet commun à l'école. Pour les élèves des autres classes, il va falloir apprendre à accepter ces enfants qui leur semblent différents.

Le troisième objectif est de créer, dans l'ULIS, des conditions pour que chaque enfant puisse progresser à son rythme.

Accéder au statut d ‘élève demande de dédramatiser l’échec afin que les enfants puissent trouver le désir et le plaisir d’apprendre. Il faut leur donner confiance en leurs possibilités. En référence aux objectifs, aux compétences et contenus d’enseignement de l’école primaire, chaque élève fera l’objet d’un projet pédagogique individualisé écrit. Ce projet individuel s'intégrera dans le projet global de la classe.

L’intégration et la participation des élèves de l'ULIS dans d’autres classes de l’école ne pourront se faire que lorsque ces trois objectifs seront atteints. A partir de ce moment et après une évaluation précise des capacités et besoins de chacun, il sera possible d’envisager une mise en place dans le projet individuel de l’enfant, de temps d’activités en dehors de la CLIS sur des temps bien définis. Ces temps d’intégration ne peuvent qu’encourager les enfants à progresser et à dépasser leurs difficultés. C’est, aussi, un facteur de socialisation très important. Ces intégrations pourront se faire soit dans le cadre des activités fondamentales soit pour des activités sportives, artistiques. Il est important que ces temps soient clairement définis et réguliers sans être trop nombreux afin que l'enfant n'est pas un emploi du temps trop éclaté. Il ne faut pas perdre de vue que le cadre doit rester sécurisant pour l'enfant.

Les élèves de l'ULIS sont quotidiennement inclus dans la vie de l’école.

L'inscription en ULIS à Sainte Marthe

C'est la commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées qui propose l'orientation en ULIS dans le cadre du projet personnalisé de scolarisation (PPS) de l'élève.

Lorsque les parents ont reçu la notification de la MDPH pour une orientation en ULIS, ils s'inscrivent à Sainte Marthe en remplissant un dossier de pré-inscription. Ce dossier est à retirer au secrétariat ou téléchargeable sur ce site. Il doit être accompagné d'une lettre de motivation de la part de la famille, des GEVASCO, des comptes-rendus de réunions éducatives et des coordonnées des différents intervenants qui prennent en charge l'enfant.

Le nombre de places en ULIS est limité à 12 enfants. 

Texte de référence : http://ww.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?cid_bo=91826

L'UEMA: Unité d'enseignement maternelle autiste

Présentation de l'UEMA

En octobre 2019, l’école Sainte-Marthe a ouvert une UEMA . L’accueil d’élèves en bas âge avec TSA demande la mise en place d’une structure adaptée permettant une inclusion progressive. Un encadrement exigent est également essentiel aux enfants pour progresser à leur rythme. Il nous tient à cœur d’offrir à ces enfants un lieu sécurisé au sein même d’un établissement scolaire ordinaire, de proposer des outils adaptés et surtout un personnel formé et engagé dans ce combat (enseignant spécialisé, encadrants ABA/TEACH…).

 Après 3 ans en UEMA, l'objectif est de permettre aux élèves de poursuivre une scolarité en classe ordinaire, avec ou sans AVS (auxiliaire de vie scolaire), ou en ULIS école.

Fonctionnement

L'UEMA prévoit des temps d'inclusion (en classe ordinaire, à la cantine, en récréation, lors des sorties scolaires de la classe d'inclusion) et d'inclusion inversée (accueil des autres élèves de l'école dans la classe UEMA) selon le profil des enfants.

L'enseignant chargé d'une UEMA est un professeur des écoles spécialisé qui fait partie de l'équipe pédagogique de l'école et qui organise le travail des élèves porteurs de TSA dont il a la responsabilité, en lien avec l'enseignant référent et avec les enseignants des classes de l'école, le personnel médico-social du SESSAD partenaire (SESSAD DU VAL D'OR)

Les modalités d'organisation des concertations de l'enseignant de l'UEMA avec les professionnels médico-sociaux ou de santé qui contribuent à la mise en œuvre des PPS des élèves sont clairement précisées avec les partenaires et prises en compte dans le projet de la classe, de telle sorte que l'enseignant de l'UEMA puisse assister à ces réunions.

Mme Marlène Nicolas est l'enseignante  de notre EMA. Elle travaille en collaboration avec 4 éducateurs spécialisés, une psychomotricienne, une psychologue.

Notre classe accueille 7 enfants âgés de 3 à 6 ans des enfants avec autisme ou autres troubles envahissants du développement, orientés vers un établissement ou un service médico-social. Il faut une orientation par la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH).


Photos
Photos (1)
Documents
Documents (1)