L'UEMA: Unité d'enseignement maternelle autiste

L'UEMA: Unité d'Enseignement Maternelle Autiste

Présentation de l'UEMA

En octobre 2019, l’école Sainte-Marthe a ouvert une UEMA . L’accueil d’élèves en bas âge avec TSA demande la mise en place d’une structure adaptée permettant une inclusion progressive. Un encadrement exigent est également essentiel aux enfants pour progresser à leur rythme. Il nous tient à cœur d’offrir à ces enfants un lieu sécurisé au sein même d’un établissement scolaire ordinaire, de proposer des outils adaptés et surtout un personnel formé et engagé dans ce combat (enseignant spécialisé, encadrants ABA/TEACH…).

 Après 3 ans en UEMA, l'objectif est de permettre aux élèves de poursuivre une scolarité en classe ordinaire, avec ou sans AVS (auxiliaire de vie scolaire), ou en ULIS école.

Fonctionnement

L'UEMA prévoit des temps d'inclusion (en classe ordinaire, à la cantine, en récréation, lors des sorties scolaires de la classe d'inclusion) et d'inclusion inversée (accueil des autres élèves de l'école dans la classe UEMA) selon le profil des enfants.

L'enseignant chargé d'une UEMA est un professeur des écoles spécialisé qui fait partie de l'équipe pédagogique de l'école et qui organise le travail des élèves porteurs de TSA dont il a la responsabilité, en lien avec l'enseignant référent et avec les enseignants des classes de l'école, le personnel médico-social du SESSAD partenaire (SESSAD DU VAL D'OR)

Les modalités d'organisation des concertations de l'enseignant de l'UEMA avec les professionnels médico-sociaux ou de santé qui contribuent à la mise en œuvre des PPS des élèves sont clairement précisées avec les partenaires et prises en compte dans le projet de la classe, de telle sorte que l'enseignant de l'UEMA puisse assister à ces réunions.

Mme Marlène Nicolas est l'enseignante de notre EMA. Elle travaille en collaboration avec 4 éducateurs spécialisés, une psychomotricienne, une psychologue.

Notre classe accueille 7 enfants âgés de 3 à 6 ans des enfants avec autisme ou autres troubles envahissants du développement, orientés vers un établissement ou un service médico-social. Il faut une orientation par la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH).