Le projet de l'école

L’école Sainte-Marthe, établissement catholique d’enseignement, accueille les enfants de toutes confessions conformément aux valeurs de l’Évangile.

Sa vocation est de faire grandir les élèves dans toutes leurs dimensions : humaine, intellectuelle et spirituelle.
Ce projet constitue le document de référence pour l’ensemble des partenaires éducatifs.
Les priorités éducatives, pédagogiques et pastorales de l’établissement y sont notifiées.

I Présentation de l’établissement

I.1 Les savoirs

Sous contrat d’association avec l’état, nous respectons de ce fait les directives de l’éducation nationale.

Nous aidons l’enfant à construire son propre savoir. Nous travaillons à développer sa capacité d’autonomie face au travail. Nous souhaitons lui donner le goût d’apprendre, lui faire prendre conscience de ses capacités et l’inscrire ainsi dans une situation de réussite en travaillant toutes les formes de savoir (savoir-être, savoir-faire et savoirs savants).

I.2 Règlement

Le règlement de l’école est l’aboutissement d’une longue réflexion menée en équipe lors des concertations. Il a été élaboré afin de permettre un bon fonctionnement de l’établissement. Ce dernier est applicable par tout membre de l’équipe éducative, quelle que soit sa fonction, vigilant et responsable des élèves, à tout moment de la journée dans l’enceinte de l’école.

En le signant l’enfant et sa famille s’engagent à le respecter.

I.3 Accueil – Écoute - Ouverture

L’école catholique a mission d’église. Elle accueille tous les enfants sans distinction de confession conformément à la loi Debré (1959). Nous nous appuyons sur les valeurs chrétiennes d’accueil, de tolérance et de respect et nous attendons, en retour, que les familles fassent preuve à notre égard du respect de notre identité.

Nous pensons que l’école fait partie du monde et à ce titre doit s’ouvrir à lui. Dans cette perspective nous favorisons tout échange avec l’extérieur tant sur le plan culturel qu’humain.

I.4 Respect

L’école est un lieu privilégié pour développer chez l’enfant ses compétences sociales. Un climat serein et positif sera favorable aux autres apprentissages. Un peu plus chaque jour, chacun apprend à vivre harmonieusement avec ses pairs, à communiquer, à comprendre et respecter les règles, à travailler ensemble, à vivre ensemble un projet, gérer un conflit sans violence ou encore dire non à toute discrimination et tout moquerie.

Le manque de respect entraînera une attitude éducative adaptée pouvant mener à une sanction appropriée.

II.  La pédagogie

L’élaboration et la mise en place d’un projet pédagogique est la traduction d’une réflexion approfondie sur les stratégies à mettre en œuvre afin que les élèves construisent leurs apprentissages dans les meilleures conditions. Cela impose une volonté et une implication de l’équipe pédagogique et éducative ainsi que des familles.

Sa finalité est la réussite de tous les élèves c'est-à-dire amener chacun à tirer le meilleur profit de sa scolarité dans les domaines des savoirs, des savoir-faire et du savoir-être.

Pour atteindre cet objectif, le projet pédagogique s’inscrit dans la durée avec des possibilités d’ajustement et d’adaptation périodiques prenant en compte les évolutions. Il occupe une place essentielle dans l’organisation de l’établissement.

2.1 La pédagogie différenciée

Pour la réussite de tous les élèves, l’équipe enseignante met en œuvre une pédagogie différenciée qui doit permettre à tous d’atteindre les mêmes objectifs par des voies différentes. Suite aux évaluations diagnostiques et formatives, la stratégie, le support, le rythme, la modalité de travail : les moyens les plus adaptés au profil de chacun seront choisis par l’enseignant au sein de la classe.

En fonction des projets spécifiques de cycle, sont organisés des ateliers où sont réunis des élèves selon leurs besoins pédagogiques, au-delà de leur niveau de classe.

La mise en place d’un PPRE (Programme Personnalisé de Réussite Scolaire) coordonne les aides nécessaires aux élèves qui ont besoin de conforter des connaissances et des compétences indispensables en fin de cycle.

L’équipe enseignante se concerte et régule les actions proposées en groupes restreints dans le cadre des Activités Pédagogiques Complémentaires.

 2.1.2 Favoriser les décloisonnements, ateliers et échanges de service

Selon les projets pédagogiques choisis durant l’année, des décloisonnements peuvent s’organiser.

En fonction de leur formation initiale, les enseignants sont prêts à partager leurs savoirs et leurs savoir-faire dans d’autres classes que la leur.

Ces échanges de service permettent de porter un regard différent sur les enfants pris en charge. Les élèves bénéficient aussi d’une autre approche pédagogique.

2.2.1 Évaluations diagnostiques

Les évaluations permettent d'établir un état des lieux dans chaque classe afin d'apprécier :

•         Ce que connaît l'élève (ses points d'appuis et difficultés),

•         Ce qu'il a oublié,

•         Ce dont il a besoin à court terme.

L'analyse des résultats permet de mettre en place, avec l'équipe éducative :

•         La différenciation pédagogique en classe,

•         L'éventuelle mise en place d'une aide personnalisée,

•         De rejoindre ponctuellement un groupe de travail au sein du regroupement d'adaptation.

L'évaluation diagnostique permet également de voir quels sont les élèves performant ou en difficulté.

2.3 PPRE, R.A, 

2.3.1 Le PPRE (projet personnalisé de réussite éducative) est un document permettant de hiérarchiser les  compétences à travailler en priorité de façon à aider l'élève à progresser par paliers. Cette progression est définie sur une durée déterminée afin de réévaluer régulièrement les acquisitions de l'élève. Ce document précise le suivi de l’enfant par chaque partenaire éducatif. Le PPRE est signé par les parents, l'enseignant, l'enseignant spécialisé et le chef d'établissement à l'issue d'un entretien.

2.3.2 Le R.A (regroupement d'adaptation) est un dispositif assuré par l'enseignant spécialisé qui a la  charge des élèves en difficulté. Cette action de prévention et de remédiation permet de répondre aux besoins spécifiques des élèves.

L'aide peut se faire au sein de la classe en petit groupe, en co-animation avec l’enseignant. Ces temps de prise en charge sont organisés de façon à ce que l'élève ne manque pas les matières dans lesquelles il est performant.

Ces élèves sont pris pour un temps déterminé avec un projet précis qui est réévalué en fin de période. Suite à cela, la prise en charge est reconduite ou non.

2.4 Les classes flexibles

Le "Flexible Seating"est une pédagogie nouvelle tout droit venue du Canada. La pionnière de cette pédagogie est Debbie Diller, et nombreuses ont été ses tentatives pour adapter son enseignement à la diversité comportementale des enfants.

Il s'agit d'offrir le choix aux enfants. 

Le choix des supports est très bénéfique pour les élèves ayant un trouble de l'attention mais pas seulement ! Cela permet aussi à TOUS les enfants de mieux écouter leur corps, de se concentrer sur une tâche de manière plus approfondie, d'être plus responsables, d'être stimulés, de collaborer et d'être dynamiques. 
Nous avons donc remplacé des tables et des chaises par de nouvelles assises (gymballs, scoopchairs, tapis, pouf, canapé...)
Mais cet univers rappelle également aux enfants les caractéristiques de la maternelle où ils se sentaient plus "relax" et où le cadre s'apparentait davantage à des activités d'éveil et de loisirs. 

Et puisqu'on parle des activités, autant vous faire également un petit topo des activités en classe flexible. 
Une classe flexible est une classe qui bouge en permanence et les enfants sont souvent répartis par petits groupes, parfois en U (ce qu'on appelle le U est un assemblage de tables formant un U et face au tableau pour découvrir, réviser, et être corrigé de suite car il y a la présence de l'enseignante), parfois en collectif autour d'une table, ou encore en autonomie.
Les enfants choisissent leur activité afin de s'améliorer dans un domaine qui les bloque, pour réviser une notion vue au préalable mais aussi pour réinvestir. Aussi, cela leur permet de vérifier si telle ou telle compétence était belle et bien acquise il y a quelques semaines. Bien évidemment l'enseignante supervise et vérifie si les choix des enfants sont cohérents.

2.5 L'ULIS école

2.5.1Présentation

En septembre 2007, l’école Sainte-Marthe a ouvert une CLIS de type 1 (Classe d’inclusion scolaire). Les élèves accueillis présentent des troubles d’apprentissages, notamment des troubles spécifiques du langage et de la parole.

Les objectifs d’apprentissages et des besoins communs permettent une dynamique pédagogique cohérente pour le groupe. Chaque élève bénéficie d’un PPS (Projet personnalisé de scolarisation) en lien avec le projet de groupe et le projet d’école.

Ce dispositif est conforme à la loi du 11 février 2005 (loi pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées) donnant priorité à une scolarisation en milieu ordinaire pour les enfants atteints de troubles d’apprentissages.

2.5.2 Fonctionnement

Le projet d’organisation et de fonctionnement de l'ULIS école implique tous les enseignants de l’équipe pédagogique et chaque membre de la communauté éducative, chacun étant amené à accueillir et à prendre en charge les élèves inscrits en ULIS

2.5.3 Les temps d’inclusion dans les classes d’accueil

Ces temps sont définis en fonction des besoins de chaque élève soit avec un objectif d’apprentissage ciblé soit dans le cadre d’un projet spécifique.

Un partenariat avec les enseignants des classes d’accueil permet de définir les objectifs visés.

Les temps forts de la vie de l’école (carnaval, fête de l’école, célébrations, sorties et projets culturels) sont préparés avec la classe d’accueil.

Les élèves de l'ULIS sont quotidiennement inclus dans la vie de l’école.

2.5.4 La place de l'ULIS dans l’établissement

Le projet de ce dispositif fait partie intégrante du projet d’école.

Les pratiques pédagogiques individualisées s’associent aux projets des classes.

2.6 Activités Pédagogiques Complémentaires

Les APC offrent un large champ d'action pédagogique et permettent d'apporter aux élèves un accompagnement différencié, adapté à leurs besoins, pour susciter ou renforcer le plaisir d'apprendre.

Les enseignants peuvent aider les élèves lorsqu'ils rencontrent des difficultés dans leurs apprentissages, les accompagner dans leur travail personnel ou leur proposer une activité prévue dans le cadre du projet d'école.

Tous les élèves peuvent être concernés par les activités pédagogiques complémentaires, à un moment ou un autre de l'année scolaire, selon les besoins identifiés par les enseignants.

2.7 Informatique

L’enseignement des technologies de l’information et de la communication est transversal. L'informatique est au service des apprentissages. Ce n'est pas un matière à part entière. Il sera donc travaillé dans le cadre de projet proposé par les enseignants via les tablettes, l'ordinateur de la classe ou les ordinateurs portables.

2.8. Anglais

Un professeur d’anglais intervient pour les classes de cycle 3 une heure par semaine en CM1 et 1h30 en CM2. 45 min en CE2.

En cycle 1 et 2, les apprentissages sont assurés par les enseignants.

2.9. Lien avec les familles

Si l’école est lieu d’apprentissage, la famille est la première cellule éducative. Les parents sont les premiers éducateurs de leur enfant. Parents et enseignants ont donc chacun leurs rôles et leurs responsabilités. A exercer dans l’intérêt de l’enfant. C’est pourquoi la relation aux familles prend, tout au long de l’année, des formes et des contenus variés

2.10. Classes à thème et sorties pédagogiques. 

Chaque année, un ou plusieurs niveaux du primaire peuvent avoir un projet de classe de découverte orienté sur un thème artistique, sportif, culturel ou de découverte d’un milieu naturel.

Ce projet a pour but de développer l’autonomie de l’élève, favoriser la cohésion du groupe, créer une dynamique de classe dans un contexte différent du milieu scolaire.

Ce projet est vécu tout au long de l’année, notamment par des activités de préparation en amont.

Le thème est défini en début d’année et présenté aux parents lors de la réunion de rentrée en septembre, puis une présentation détaillée du projet est organisée.

Les sorties sont l’occasion d’aborder une notion de façon plus concrète ou de réinvestir les connaissances apprises en classe dans un contexte différent.

Les sorties proposées sont en lien avec les programmes de l’éducation nationale et adaptées au niveau de chaque classe.

Les parents sont sollicités à ces occasions pour encadrer les enfants, le nombre d’accompagnateurs étant défini en fonction de l’âge et du nombre d’élèves.

 

III. Projet Pastoral

Le caractère propre de l’enseignement catholique implique que nous accordions une place privilégiée à la foi catholique tout en restant ouvert aux autres religions et confessions. Un espace de parole reste ainsi libre pour chacun.

Nous nous appuyons principalement sur les valeurs chrétiennes. Nous citons en exemple la vie du christ et de différents saints. Nous éveillons nos élèves aux trois religions monothéistes car nous sommes reliés par Abraham, Père des croyants.

Au cours de l’année, nous nous retrouvons pour deux célébrations dans l’église Sainte-Marthe à l’occasion des fêtes de Noël et de Pâques.

Les célébrations font partie prenante de la vie de l’école et sont ouvertes à tous. Ce ne sont pas des messes afin que chacun y trouve sa place et se sente accueilli.

Pour chaque fête catholique qui ponctue l’année, leur sens pour les chrétiens sera abordé en classe. Ce sens est élargi au quotidien des enfants afin que chacun puisse se sentir concerné par cette fête sans forcément partager la foi chrétienne.

Dans le cadre du caractère propre, une  heure par semaine est consacrée à la culture chrétienne, et élargie aux autres religions. Cette heure permet à nos élèves, la découverte de la religion chrétienne par une approche culturelle adaptée à chaque âge, elle reste dans le domaine du SAVOIR et ne suppose aucun acte d’adhésion de la part de celui qui la reçoit.

L'enfant est une personne en devenir. Il devra être capable de faire des choix et de les assumer. En relation avec les familles, nous soutenons les enfants afin qu'ils se préparent un avenir d'adultes responsables et solidaires. Pour cela nous cherchons à mettre en place des méthodes pédagogiques qui vont au-delà du simple enseignement. Les adultes de notre équipe éducative essaient de transmettre leurs savoirs et valeurs dans l'exemplarité et avec un regard bienveillant porté sur l'enfant. Nous veillons à ce que chaque élève puisse lui-même porter ce regard bienveillant à l'intention de ses camarades.

 D'un point de vue citoyen : L'école Sainte-Marthe prenant sa place au sein du service public d'éducation, nous souhaitons parvenir à faire de nos élèves des citoyens partenaires et impliqués, acteurs au sein de la société et qui s’épanouiront tant personnellement que professionnellement.

D'un point de vue humain  : nous souhaitons qu'une fois adultes, nos élèves puissent vivre pleinement un projet familial équilibré et transmettent à leurs enfants les valeurs de tolérance et de respect en toute équité.

Étant en lien avec la paroisse Sainte-Marthe, nous facilitons pour ceux qui le souhaitent les inscriptions au catéchisme qui ne se déroule pas au sein de l’école.

 

 

 

 

 

Documents
Documents (1)